Les domaines d'expertise informatique

Informatique décisionnelle et activité indépendante

Publié le 24/12/2021
Informatique décisionnelle et activité indépendante

L’informatique décisionnelle suscite chez vous un grand intérêt ? Pourquoi ne pas créer une activité indépendante dans ce domaine ? La BI est un sujet d’actualité dans les entreprises, les missions pour freelance sont nombreuses. Quels sont les métiers les plus recherchés ? Quelles sont les compétences clés à détenir à la fois en BI et en Dataviz pour réussir dans ce domaine ? Focus sur ces profils et ces nouvelles opportunités.

Exercer en freelance dans la Business Intelligence

Parce que toutes les entreprises se focalisent désormais sur l’analyse de leurs données, l’informatique décisionnelle est devenue un enjeu majeur au sein des organisations.

Parce que l’appel de l’indépendance est aussi de plus en plus fort chez beaucoup de travailleurs, profitez-en pour vous diriger vers un domaine qui a le vent en poupe ! Ça tombe bien, c’est le cas de la BI !

Les métiers de la BI

Le consultant Business Intelligence ou Chef de projet BI

Expert dans l’optimisation des processus de collecte de données et globalement en informatique décisionnelle, c’est un profil indispensable pour une grande entreprise. Son rôle est de vérifier que les données récoltées sont bien analysées pour ensuite être utilisées avec pertinence. Il conçoit les bases de données et montre comment créer des reportings visuels. Il connait bien le client et occupe une place clé dans la mise en place d’une stratégie d’entreprise. Parmi toutes les compétences à détenir, retenons surtout qu’il doit :  

  • Être un bon analyste.
  • Savoir coordonner les projets.
  • Faire des diagnostics précis.
  • Manier de gros volumes d’information.
  • Être capable d’innover.
  • Maîtriser de nombreux logiciels de gestion de base de données.

Pour devenir Consultant BI, un Master en Management de projets décisionnels ou d’Informatique décisionnelle est requis. La connaissance experte des bases de données, de SQL Server notamment est un indispensable.

Le Data Scientist

Son rôle est d’analyser et d’exploiter toutes les données du client, dans le but de créer des modèles prédictifs et de faciliter la prise de décision. Il se distingue du Data Analyst par une approche plus globale. Très souvent, il travaille étroitement avec les équipes marketing et commerciales. De très nombreux secteurs d’activité cherchent désormais à recruter en interne ou ponctuellement un freelance. Il est alors missionné pour :

  • Identifier les outils d’analyse.
  • Définir les solutions de stockage des données.
  • Construire des algorithmes.
  • Élaborer des modèles prévisionnels.
  • Créer des tableaux de bord.
  • Mettre en place une veille technologique.

Il est très souvent diplômé d’un Bac + 5 obtenu en école d’ingénieurs ou en école de commerce. Il doit absolument avoir des compétences en informatique (langages de programmation notamment), en marketing (les outils de data management) et enfin en statistiques.

Détailler tous les métiers BI qui sont accessibles en tant que freelance serait beaucoup trop long. Voici cependant une liste des autres profils :

  • Analyste BI ;
  • Architecte BI ;
  • Développeur BI ;
  • Expert Microsoft BI ;
  • Ingénieur BI ;

Les compétences les plus recherchées

Vous souhaitez collaborer avec un indépendant pour développer votre Business Intelligence ? Choisissez une personne qualifiée. Pour vous aider à trouver le bon profil, voici toutes les compétences requises pour une mission BI :

  • Le freelance doit être capable de construire un datawarehouse : c’est d’ailleurs son rôle premier. Sans cela, pas de stockage des données métier.
  • Il doit posséder de solides connaissances sur les cubes OLAP et maîtriser les solutions de bases de données Microsoft.
  • Il manie aisément les outils d’informatique décisionnelle.
  • Il est maître dans l’élaboration des KPI et des tableaux de bord.

Pour le reste, c’est bien évidemment un bon communicant avec des capacités de management pour fédérer autour de ses innovations.

Se former à la Business Intelligence

À la frontière du Big Data, cette science des données apporte une aide précieuse aux directions d’entreprise qui doivent prendre les meilleures décisions stratégiques et opérationnelles. Rapports et tableaux de bord sont devenus les outils indispensables sur lesquels tous les décideurs s’appuient. Des profils qualifiés sont donc très demandés et se former aux technologies qui cartonnent est le sésame !

  • Power BI est sans aucun doute la thématique qui séduit le plus en alliant BI et data analytics.
  • Tableau Software, une plateforme d’analytique visuelle et QlikView et QlikSense, des solutions décisionnelles de nouvelle génération, occupent les marches suivantes du podium. SQL Server fait aussi partie des favoris.
  • Des outils dits historiques comme SAP BusinessObjects continuent également d’attirer de nombreux candidats.

Plus globalement, il est aussi très profitable de se former à la construction d’un datawarehouse, au data mining et à la datavisualisation.

Exercer en freelance dans la Datavisualisation

Depuis l’émergence du Big Data, on ne parle plus que d’elle : la data visualisation. Il faut bien avouer qu’elle est devenue en très peu de temps l’allié de tous les décideurs puisqu’elle permet de manipuler avec facilité les données de l’entreprise. C’est donc une nouvelle compétence que les sociétés recherchent et s’arrachent. Mais il est difficile de concevoir un poste basé sur cette unique compétence.

Les métiers et les compétences de la Dataviz

L’expert en Dataviz présente donc de multiples casquettes. C’est souvent le Data Scientist qui endosse cette responsabilité supplémentaire. Ce peut être aussi un Web Designer, qui maîtrise l’art de la mise en forme. Concrètement, 3 profils d’expert en Dataviz se dégagent :

  • Le profil « data technique » : il est habitué à la programmation d’algorithmes de visualisation ou à la conception d’applications de Dataviz. Il manipule les langages Java, Python, HTML, les bases de données SQL et NoSQL.
  • Le profil « data analyst » : il maîtrise les analyses et la production de données. Il réalise des reportings, crée des indicateurs et élabore graphiques et diagrammes en tout genre. Il excelle dans l’utilisation de Tableau, Power Bi, Qlik…
  • Les autres profils sont plus généralistes, issus des métiers du marketing, de la communication et du Web.

La Dataviz est donc au carrefour de plusieurs métiers et plusieurs disciplines, entre le fonctionnel et la technique. Un expert en Dataviz peut facilement évoluer vers un métier de Data scientist ou de Consultant data métier, de quoi développer une activité florissante en tant qu’indépendant !

Se former à la Dataviz

Si cette compétence ne peut faire l’objet d’un poste à elle toute seule, elle nécessite néanmoins une formation spécifique et pointue. Le traitement visuel des données est une formation qui s’adresse à des candidats non-informaticiens. Il existe un DU (Diplôme Universitaire) Dataviz à Paris ou une formation professionnelle dispensée par le CNAM. Ces enseignements viennent compléter les formations consacrées à la BI. Design des données, ergonomie cognitive, perception et cognition humaine sont les grandes thématiques abordées.

Métier en constante évolution et en pleine transition, soumis aux avancées du Big Data et des start-up en Dataviz, il ne fait aucun doute qu’il séduira la génération Z !

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.