Les domaines d'expertise informatique

La gestion des risques

Publié le 28/10/2021
La gestion des risques

Dans le monde entrepreneurial, la gestion des risques correspond à l’identification, la prévention et la résolution des risques. Mais de quels risques parle-t-on ? Il en existe de plusieurs types et nous ne manquerons pas de les détailler. Dans cet article consacré au domaine complexe de la gestion des risques, voyons donc ensemble ce qu’est un risque et ce qu'il représente. Quel est le rôle du Risk manager et comment se met en place ce mode de gestion ? Nous aborderons un maximum de notions autour de cette politique, devenue centrale en entreprise. Une politique qui doit, précisons-le dès maintenant, contribuer à limiter les risques financiers.

Qu’est-ce que la gestion des risques ?

La gestion des risques ou Risk management, concerne toutes les entreprises et constitue de plus en plus une part importante de leur stratégie. Elle répond à des méthodes et des principes bien précis.

Définition de la gestion des risques

Tout au long de sa vie, une entreprise n’est pas à l’abri de rencontrer des difficultés. La gestion des risques va justement l’aider à éviter (ou tout du moins réduire) ces situations, ces aléas, qui peuvent rapidement nuire à son activité. Les risques externes et internes sont de plusieurs natures : des erreurs de gestion, des catastrophes naturelles, une défaillance humaine…

Les prévoir intégralement est impossible, mais les détecter et comprendre leurs conséquences est tout à fait réalisable au moyen de process très précis. Le but de cette gestion est aussi, après détection, de procéder à un classement par type de gravité et probabilité d’évènement.

Savez-vous que pour de nombreux secteurs et notamment pour les services financiers, la gestion des risques est une exigence règlementaire ? C’est aussi en partie sur ce domaine que nous concentrerons nos réflexions. Un risque financier représente une perte d’argent probable suite à une opération économique.

Les principaux types de risques

Le risque peut rapidement affecter lourdement les finances d’une entreprise. Les risques financiers que court une entreprise sont de plusieurs types :

  • le risque de crédit ;
  • le risque de taux ;
  • le risque de liquidité ;
  • le risque opérationnel ;
  • le risque de contrepartie ;
  • le risque de change.

Perte de valeur d’un produit, d’un investissement, perte de capital… chacun possède ses caractéristiques et ses dommages qu’il est important de connaitre sur le bout des doigts pour les appréhender correctement. Pour se repérer, il convient de classer ces risques financiers dans 3 grandes catégories :

  • ceux liés au cours du marché économique ;
  • ceux liés à l’activité de l’entreprise et à ses flux financiers ;
  • ceux liés à d’autres facteurs (politique, loi, juridique).

Comment fonctionne la gestion des risques ?

Une gestion des risques optimale requiert une parfaite mise en œuvre et des compétences pointues de la part du management.

Le rôle du Risk Manager

En français, risk manager se traduit par gestionnaire de risque. En tant que chef d’orchestre, il détient toutes les informations relatives aux risques dans l’entreprise, les analyse et les transmet à la direction. Son rôle est majeur dans la prévention des risques. Nous ferons plus ample connaissance avec ce métier dont le profil est déjà en passe d’évoluer dans un contexte fort de transformation digitale et de dérèglement climatique.

Les étapes de la gestion des risques

Maîtriser les risques, c’est maintenir la rentabilité d’une entreprise ! 5 étapes sont fondamentales et incontournables dans cette approche :

  • Identifier les risques : il s’agit de recenser tout ce qui peut être exposé au risque.
  • Évaluer les risques : gravité, impact, étendue, tout est analysé.
  • Définir des solutions : comment y remédier et avec quelle solution la plus adaptée ?
  • Mettre en œuvre des solutions : veiller au coût de cette mise en application est crucial pour ne pas impacter davantage les finances de l’entreprise.
  • Contrôler régulièrement : un suivi est nécessaire pour vérifier la fiabilité de chaque étape.

Quelques conseils autour de la gestion des risques

Vous avez identifié un risque ? Pour le gérer, vous avez la possibilité de l’accepter, le transférer, le diminuer ou l’éliminer. Ce n’est pas une gestion aisée, qui relèverait d’un process unique et immuable.

La gestion des risques exige de rester toujours en alerte et en veille sur votre environnement et de mener une surveillance régulière de votre propre approche. Est-elle efficace ? Nécessite-t-elle des améliorations ?

La gestion des risques est étroitement liée à l’amélioration de la qualité et au rendement de l’entrepriseune politique cadrée peut tout à fait être formalisée et elle doit être relayée auprès de l’ensemble des salariés.

La gestion de la dette est également un domaine à piloter de façon dynamique. Le but est de mesurer le risque par rapport à la rentabilité. Comment optimiser les frais financiers ? Comment réduire l’exposition au risque de variations des taux d’intérêt ?

Et si la digitalisation avait aussi son mot à dire dans le pilotage de la gestion des risques ? L’Intelligence artificielle peut-elle jouer un rôle ?

Si le Risk management a toujours été un domaine en adaptation perpétuelle, 2020 a sûrement été une année stratégique et charnière. La COVID-19 a représenté un risque majeur et exceptionnel auquel toutes les entreprises ont dû faire face. Comment être prêts devant ce type de menaces ?

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.