Les domaines d'expertise informatique

L’Asset Management ou la gestion des actifs

Publié le 15/11/2021
L’Asset Management ou la gestion des actifs

L’Asset management est un terme anglais qui désigne en français la gestion des actifs, autrement dit la gestion de portefeuille. Elle est menée par un asset manager ou un gestionnaire d’actifs immobiliers en entreprise. Ça, c’est pour une vue d’ensemble. L’Asset management désigne aussi la gestion des immobilisations en entreprise et c’est sur ce domaine précisément que nous nous concentrerons dans un second temps. En quoi cette gestion consiste-t-elle ? Inventaire, amortissement, investissement… êtes-vous à l’aise avec toutes ces notions ? Bienvenue dans le monde de la comptabilité et des immobilisations !

Définition et activités de l’Asset management

L’Asset management signifie au sens large et premier la gestion des actifs financiers et du portefeuille immobilier. Autrement dit, c'est presque une gestion de fortune. Relativement récente puisqu’elle est née aux États-Unis dans les années 1990, cette gestion est apparue en Europe et en France seulement dans les années 2000. Si elle peut être gérée en interne, dans les grands groupes ou entreprises, ce sont le plus souvent des sociétés spécialisées qui la prennent en charge. Très diversifiées, de la petite structure à des sociétés indépendantes ou des plus grandes, filiales de banques ou d’assureurs, elles peuvent gérer jusqu’à plusieurs centaines de milliards d’euros.

La gestion de portefeuilles est complexe : elle se caractérise par plusieurs types de gestions différenciées par leur nature juridique. L’Asset management est donc régi par ces derniers : la gestion sous mandat, la gestion collective, la gestion pilotée ou bien encore la gestion structurée.

En termes de gestion d’actifs, il existe aussi différents styles : des actions à la diversification, en passant par les produits de taux et autres.

La gestion des actifs immobiliers

En période de crise, l’immobilier a toujours été considéré comme une valeur sûre et la demande des investisseurs pour les actifs de ce type est très importante. C’est une source de rendement optimale et donc largement plébiscitée. Parce qu’elle est aussi beaucoup plus simple que d’autres options d’investissement, elle n’en finit pas de se démocratiser et d’attirer de plus en plus quiconque veut constituer ou renforcer un patrimoine.

On dénombre aujourd’hui en France environ 600 sociétés de gestion d’actifs ou d’Asset management, les plus connues et les plus importantes étant Crédit Agricole Asset management, AXA Investment Managers, BNP Paribas AM…

Mais comment se définit la gestion des actifs immobiliers ? Quel est son rôle ? Pour être tout à fait concret, cette gestion a plusieurs objectifs :

  • l’augmentation de la valeur des biens immobiliers ;
  • la pérennité du capital immobilier ;
  • l’optimisation des rendements des actifs immobiliers ;
  • le respect de la règlementation.

Les actifs immobiliers, eux désignent l’ensemble des biens fonciers et immobiliers qui appartiennent à des personnes morales ou physiques. Ces biens peuvent être de toutes sortes.

Investir dans l’immobilier est très rentable, à condition toutefois d’être bien conseillé. C’est le placement financier le plus profitable, à condition de suivre les conseils des experts.

Le rôle du conseiller en gestion de patrimoine immobilier, appelé aussi asset manager ou gestionnaire d’actif immobilier est donc central : il accompagne les investisseurs dans la mise en place d’une stratégie de patrimoine parfaitement adaptée à leurs contraintes et leurs projets. Plus qu’un conseiller, c’est un médiateur entre les épargnants et les acteurs du monde de la finance et de l’immobilier.

La gestion des actifs financiers

À ne pas confondre donc avec la gestion des actifs immobiliers que l’on vient d’aborder, celle-ci vise à fructifier les revenus. Mais comment ? En investissant dans des produits financiers tels que les actions, les SICAV (Sociétés d’Investissements à Capital Variable), les FCP (Fonds Commun de Placement).

La gestion d’actifs va là aussi se mettre en place de diverses façons : on parle de gestion collective, de gestion sous mandat ou encore de gestion conseillée ou de gestion pilotée. Ce domaine de la gestion d’actifs comprend de multiples acteurs, cinq au total :

  • Les banques
  • Les assurances
  • Les fonds d’investissement
  • Les grandes entreprises
  • Les family offices (plus rares)

De nombreux métiers la représentent également comme le gérant d’actions, l’analyste, la relation investisseur… Très variés, ils ont un point commun : la connaissance parfaite de la finance. Habilités à gérer les capitaux confiés par les investisseurs, ils doivent connaitre les secteurs économiques, prévenir les risques, etc.

Mais qu’est-ce qu’un actif financier ou économique ? De nature immatérielle, l’actif financier se définit par un bien qu’on ne peut pas toucher. En comptabilité, un actif financier est classé en immobilisation financière dès que sa conservation va au-delà d’un exercice complet. Deviennent valeurs mobilières ceux qui sont vendus pendant l’exercice. Concrètement, pour une entreprise, l’actif financier est un bien monétaire qui lui appartient plus ou moins longtemps.

Nous évoquerons davantage la valeur patrimoniale d’une entreprise par le biais de ses immobilisations.

La gestion des immobilisations

Nous venons d’évoquer l’Asset management tel qu’il est notamment réalisé dans les grandes entreprises ou pour les gros investisseurs. C’est une gestion déléguée le plus souvent donc à une société experte et spécialisée.

L’Asset management est aussi le nom (un peu marketé certes) alloué à la gestion des immobilisations. Nous verrons surtout celle pratiquée dans les entreprises de moindre taille, TPE et PME notamment.

Une immobilisation est un actif dans une entreprise. En quoi sa gestion consiste ? De quels moyens l’entreprise bénéficie-t-elle pour la réaliser ? Les logiciels dédiés apparaissent comme la solution privilégiée. Des éditeurs comme Sage ou Cegid proposent des outils adaptés à divers besoins, de la simple gestion des immobilisations à la gestion de l’inventaire, de l’acquisition à l’amortissement.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.