Freelances, indépendants : réussir ses entretiens

Freelances, indépendants : réussir ses entretiens

Cette rubrique rappelle quelques grandes règles bien connues pour réussir ses entretiens, mais que l'on a parfois tendance à oublier.

Connaître l'appel d'offres

Cela peut paraître évident mais beaucoup de consultants arrivent devant le client sans s'être renseigné sur son métier et ses besoins.

Il est indispensable d'avoir le descriptif de la mission (ou appel d'offre) bien en tête, afin de pouvoir établir rapidement un échange de qualité.

Rester calme

Bien que les entretiens soient propices au stress, le consultant freelance se doit d'arriver serein et de le rester, si possible, tout au long de l'entretien. Pour cela, il doit s'être correctement préparé en anticipant les questions qui lui seront posées (formation, connaissance de l'entreprise, expériences, tempérament...).

Un freelance stressé ne rassurera pas le recruteur, qui s'imaginera les conséquences de ce genre de comportement lors des moments stressants du projet.

Faire attention à la première impression

Ce sont dans les premiers instants de l'entretien que le recruteur se fait un jugement sur le freelance qu'il a en face de lui. Ce jugement porte essentiellement sur des éléments visuels (rigueur vestimentaire) ou le ton de la voix.

Et s'il est difficile de savoir comment faire une bonne première impression, il est assez facile de savoir comment en faire une mauvaise ! Les quatre principaux éléments qui ne pardonnent pas sont :

  • La tenue vestimentaire négligée,
  • Le regard fuyant,
  • La poignée de main molle,
  • Le fait d'arriver en retard.